Sanur

Sanur

plage de sanur

Station balnéaire à Sanur

Plus cossue et plus tranquille que Kuta (à 10 km au sud-est de denpasar) Sanur et sa plage attirèrent dès les années 30 toute une faune d’artiste et d’intellectuels, dont l’anthropologue américaine Margaret Mead, le peintre allemand Walter Spies et l’acteur Charlie Caplin. Cette localité est devenue une pépinière d’hôtels de luxe. Certains, comme ; le Tanjung Sari, qui a reçu en 1982 le prix Aga Khan d’architecture, sont très réussis. Ils sont pour la plupart composés de bungalows éparpillés autour d’une piscine qui fait concurrence à la plage. Protégée des courants par une barrière de corail, la plage invite à la détente.

Les choses à voir de proximité :

Le musée « Le Mayeur « , proche du vénérable Bali Beach hôtel, occupe l’atelier habité par ce peintre belge de 1932 à 1958. Ses ouvres d’art ont été légués au gouvernement indonésien. Ouvert du mardi au jeudi et dimanche de 8h à 14h, vendredi de 8h à 11h, samedi de 8h à 12h.

Pura Blanjong au sud de Sanur, un temple abrite la colonne de pierre « prasasti Blanjong » datant de 914, elle a été découvert en 1932. Elle est gravé d’inscription en sanscrit et en vieux balinais par le roi bouddhiste de la dynastie Sailendra (celle qui a construit le temps de Borobudur ainsi que le temples de Besakih). un autre temple : Pura Mertasari qui se situe à l’extreme sud, face la plage de sanur.

Pulau Serangan (l’île aux tortues), cette île est connue pour ses tortues surtout la tortue verte qui en en voie de disparition. les tortues sont élevés dans les eaux environnantes. Venez visiter la plage de la côte est de cette île, elle est aussi réputé pour sa beauté afin d’explorer les coraux sous la mer.  Son temple du XVIe siècle, le Pura Sakenan, très animé lors de son festival anniversaire.

Comme une fois par an, diable et démons sont invités à visiter Bali. À Sanur, dans cette petite banlieue de Denpasar, on célèbre, comme partout dans l’île, la nuit de Tawur Kesanga.. Les habitants construisent de gigantesques Ogoh Ogoh de papier mâché qui répresentent les mauvais esprits et que l’on promène dans les rues. Après la fête, on brûle les chars pour se débarrasser symboliquement des forces du mal.

VN:F [1.9.22_1171]
Notez l'article de 1 a 5
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
Sanur, 5.0 out of 5 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>