Les temples à Lombok

temple-lingsar-lombok

Temple de Suranadi

Le plus vieux temple de l’île, a été construit en 1708. Autour de ce temple, il y a une piscine d’eau chaude et un terrain de tennis. La distance depuis la ville de Mataram est d’environ 17 kilomètres.

Temple de Lingsar

Ce temple est l’un des temples très connu, qui est le plus sacré de Lombok. Il se situe au sud de la plage d’Ampenan, environ à 9 kilomètres de la ville de Mataram. Il a été construit en 1714 par les balinais-hindouistes lors de leur premier voyage sur l’île. En effet, ce temple n’est pas un pur temple hindouiste. Il représente l’incorporation de l’hindouiste avec les croyances de l’ethnie indigène Sasak « Wektu Telu ». On considère les croyants de cette religion en tant que musulmans malgré leur pratique de l’animisme et leur tradition hindouistes. Aujourd’hui, le temple de Lingsar est devenu un temple qui unit ces deux religions sur l’île.
Le temple est aussi célèbre pour son bassin d’eau sacré pour le Vishnu: la demeure des anguilles saintes. Si vous voulez voir ces anguilles, vous pouvez les nourrir avec des œufs durs pour les faire sortir de leurs cachettes. Les œufs durs sont en vente à l’extérieur du temple.

Parc de Narmada

Le parc de 2 hectares a été construit par le roi de Mataram « Anak Agung Ngurah Karang Asem » en 1727. À l’époque il était le lieu de cérémonie de la « cinquième pleine lune de l’année Caka ». Il a été aussi la maison secondaire de la famille royale durant la saison sèche.

Le nom « Narmada » est inspiré par le nom Gangga, une rivière sacrée en Inde pour les hindouistes. Ce parc royal est composé par des temples sacrés, des salles royales, un lac et des autres parcs.
Dans une salle de Petirtaan, il y a des sources d’eau venant du volcan Rinjani et de l’estuaire de ces trois sources d’eau (Suranadi, Lingsar, et Narmada). La croyance locale dit que si on boit ou qu’on se lave le visage avec cette eau, on restera jeune toute sa vie, à vous de le prouvez !